Eazy Islam

pratique et pacifique, tel qu’il est … naturellement

Archive pour juillet, 2008

L’Euro-jeûne

Posté : 26 juillet, 2008 @ 7:33 dans Non classé | Pas de commentaires »

 

Au nom d’Allah le Très miséricordieux, Le Tout miséricordieux

 

L’euro-jeûne

 

Le jeûne vient après la prière comme étant le troisième pilier de l’islam. Il a été obligé en l’an deux de l’hégire suivant trois étapes :

La première : l’obligation de jeûner quelques jours avec la possibilité de choisir entre le faire ou donner à manger aux mendiants, comme c’est dans le verset :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِنْ قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ

2/183 : Ô les croyants ! On vous a prescrit as-Siyâm comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété,

أَيَّامًا مَعْدُودَاتٍ فَمَنْ كَانَ مِنْكُمْ مَرِيضًا أَوْ عَلَى سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِنْ أَيَّامٍ أُخَرَ وَعَلَى الَّذِينَ يُطِيقُونَهُ فِدْيَةٌ طَعَامُ مِسْكِينٍ فَمَنْ تَطَوَّعَ خَيْرًا فَهُوَ خَيْرٌ لَهُ وَأَنْ تَصُومُوا خَيْرٌ لَكُمْ إِنْ كُنْتُمْ تَعْلَمُونَ

2/184 : pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu’(avec grande difficulté), il y a une compensation: nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est pour lui ; mais il est mieux pour vous de jeûner ; si vous saviez !

la deuxième : est l’obligation de jeûner le mois de Ramadan en entier, mais si quelqu’un dort sans manger il n’avait pas la possibilité de se rattraper, et il devait attendre la nuit d’après,

la troisième : est le jeûne du mois de ramadan en entier à la façon connue de nos jours.

Il faut remarquer à ce niveau que contrairement à la prière, le jeûne a été imposé par le verset précédent, tans disque la prière a été imposée directement dans les cieux. Il faut aussi remarquer que le jeûne est une adoration statique, puisqu’elle est consiste à se priver d’un certain nombre de choses, contrairement à la prière elle, qui est un ensemble d’actes à faire. Là aussi on voit la miséricorde d’Allah dans l’obligation des adorations, en ce sens qu’Il commence progressivement et qu’Il fait primer la facilité, en donnant le choix au début, comme c’est dit dans le premier verset, puis ensuite oblige avec grande douceur. Et quand Il oblige à faire le jeûne Il rappelle encore une fois de plus la facilité, lorsqu’Il dit :

شَهْرُ رَمَضَانَ الَّذِي أُنْـزِلَ فِيهِ الْقُرْآنُ هُدًى لِلنَّاسِ وَبَيِّنَاتٍ مِنَ الْهُدَى وَالْفُرْقَانِ فَمَنْ شَهِدَ مِنْكُمُ الشَّهْرَ فَلْيَصُمْهُ وَمَنْ كَانَ مَرِيضًا أَوْ عَلَى سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِنْ أَيَّامٍ أُخَرَ يُرِيدُ اللَّهُ بِكُمُ الْيُسْرَ وَلا يُرِيدُ بِكُمُ الْعُسْرَ وَلِتُكْمِلُوا الْعِدَّةَ وَلِتُكَبِّرُوا اللَّهَ عَلَى مَا هَدَاكُمْ وَلَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ.

2/185 : (Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. – Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants !

On voit assez clairement que la facilité est une base de l’islam, qui est observée dans toutes les adorations, et on voit bien aussi, combien de fois on met l’accent sur elle, de telle sorte qu’il faut voir tout l’islam sous cet angle là, et éviter surtout les complications.

Le jeûne du mois de Ramadan est donc obligatoire pour le musulman conscient, adulte, résident et capable, comme c’est spécifié dans le verset. Le vieux, le malade, le voyageur, ou la femme enceinte qui a peur pour son bébé, peuvent soit le reporter, soit le remplacer par donner à manger à un pauvre par jour, pour ceux qui sont malades d’une maladie non guérissable. La femme enceinte quant à elle refait chaque jour en donnant à manger en plus à un mendiant par jour non jeûné. Il est assez remarquable que ceci soit dit et redit dans trois versets, ce qui montre la grande miséricorde d’Allah, comme Il l’a dit : afin que vous soyez reconnaissants !

 

Comprendre l’essence du jeûne :

 

Si vous demandez à quelqu’un comme ça dans la rue, qu’est ce que c’est que de jeûner, il vous répondra tout facilement : se priver de manger et de faire le contact sexuel (halal bien sûr) de l’aube jusqu’à la nuit, pendant tout le mois de Ramadan. Vous pourriez reposer la question à beaucoup de gens, vous ne risqueriez pas d’avoir meilleure réponse.

Oui c’est vrai, ça c’est un aspect de la chose, mais le but de tout cela ne vous sera pas donné par les gens de la rue, il faudra donc que l’on agisse ensemble, et cet écrit est une tentative dans ce sens là, et il faudra se mettre ensemble pour passer le message.

Quel est donc ce but, qu’il faut bien mettre en relief, pour que l’on retrouve les bienfaits de cette adoration dans l’individu et ensuite dans la nation ?

Pour la prière Allah swt a dit :

اتْلُ مَا أُوحِيَ إِلَيْكَ مِنَ الْكِتَابِ وَأَقِمِ الصَّلاةَ إِنَّ الصَّلاةَ تَنْهَى عَنِ الْفَحْشَاءِ وَالْمُنْكَرِ وَلَذِكْرُ اللَّهِ أَكْبَرُ وَاللَّهُ يَعْلَمُ مَا تَصْنَعُون.َ

 29/54 : Récite ce qui t’est révélé du Livre et accomplis la Salâ. En vérité la Salâ préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d’Allah est certes ce qu’il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites.

Et pour le jeûne Il a dit dans le verset 2/183 : ainsi atteindrez-vous la piété,

On veillera donc à comprendre le jeûne comme étant une privation qui nous emmènera à atteindre la piété. C’est ainsi que le prophète sws le précise dans le hadith rapporté par Al Boukhari dans le livre du bon comportement, chapitre : le dire d’Allah swt : éviter le dire sans preuve :

 

صحيح البخاري، كتاب الأدب، باب قول الله تعالى واجتنبوا قول الزور:

حَدَّثَنَا ‏ ‏أَحْمَدُ بْنُ يُونُسَ ‏ ‏حَدَّثَنَا ‏ ‏ابْنُ أَبِي ذِئْبٍ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏الْمَقْبُرِيِّ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏أَبِيهِ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏أَبِي هُرَيْرَةَ‏
عَنْ النَّبِيِّ ‏ ‏صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ‏ ‏قَالَ ‏ ‏مَنْ لَمْ يَدَعْ قَوْلَ الزُّورِ وَالْعَمَلَ بِهِ وَالْجَهْلَ فَلَيْسَ لِلَّهِ حَاجَةٌ أَنْ يَدَعَ طَعَامَهُ وَشَرَابَهُ قَالَ ‏ ‏أَحْمَدُ ‏ ‏أَفْهَمَنِي رَجُلٌ إِسْنَادَهُ.

 ‏

« celui qui ne délaisse pas le dire sans preuve (zour),  sa pratique et l’ignorance, Allah n’a aucunement besoin qu’il délaisse son manger et son boire ».

Ceci laisse bien réfléchir quant à la définition donnée par certains du jeûne. Il faut en effet remarquer que c’est le but recherché qui prime, et que le jeûne n’est qu’un moyen pour y arriver, ce qui fait que nous allons essayer de faire une pratique complète de cette jolie adoration, laquelle est assez secrète et cachée, et qu’Allah se réserve de payer Lui-même la récompense du jeûne sans calcul et sans limites. En effet Al Boukhari rapporte dans le livre les habits, chapitre : ce qui se dit à propos du Misk (odeur bien connue) :

صحيح البخاري، كتاب اللباس، باب ما يذكر في المسك:

حَدَّثَنِي ‏ ‏عَبْدُ اللَّهِ بْنُ مُحَمَّدٍ ‏ ‏حَدَّثَنَا ‏ ‏هِشَامٌ ‏ ‏أَخْبَرَنَا ‏ ‏مَعْمَرٌ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏الزُّهْرِيِّ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏ابْنِ الْمُسَيَّبِ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏أَبِي هُرَيْرَةَ ‏ ‏رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ عَنْ النَّبِيِّ ‏ ‏صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ‏ ‏قَالَ ‏ ‏كُلُّ عَمَلِ ابْنِ ‏ ‏آدَمَ ‏ ‏لَهُ إِلَّا الصَّوْمَ فَإِنَّهُ لِي وَأَنَا أَجْزِي بِهِ ‏ ‏وَلَخُلُوفُ ‏ ‏فَمِ الصَّائِمِ أَطْيَبُ عِنْدَ اللَّهِ مِنْ رِيحِ الْمِسْكِ.

qu’Allah swt a dit : que tout ce qu’il fait le fils d’Adam est pour lui, à part le jeûne, qui lui, est pour Moi, et c’est Moi qui le récompense…

En résume, nous pouvons dire que le jeûne va consister à se priver de manger, de boire, d’avoir des rapports sexuels, et surtout de se priver de tout acte qui fait défaut au bon comportement. Autrement dit, on se privera de mentir, de tricher, de se moquer des autres, de se raconter les histoires sur les autres, de tuer le temps à regarder les émissions qui n’ont aucun intérêt, à jouer aux cartes, à passer toute sa journée à roupiller, etc.

Beaucoup de gens font de Ramadan un mois de repos ou de chômage technique religieux, en pensant qu’il faut se libérer pour l’adoration, à tel point qu’ils pensent que c’est la saison de l’adoration. Cette notion est très développée chez les gens qui n’ont pas senti l’odeur de la science, et que pour eux, la religion c’est faire ce qui plaît et pour lequel ils se sont cherché des pseudo preuves, et ils sont satisfaits d’eux et en avant la religion.

Ceci mérite quand même une bonne explication.

Pour cela, on va voir Ommona Aicha (qu’Allah soit satisfait d’elle), pour nous raconter la vie du prophète sws pendant le mois de Ramadan. Je ne pense pas que l’on puisse trouver quelqu’un de mieux placé qu’elle pour ce faire. Bon supposons qu’il en soit ainsi pour ceux qui lisent ce document et regardons ce qu’elle a dit dans Al Boukhari dans le livre des qualités, chapitre : l’œil du prophète sws dormait mais pas lui :

صحيح البخاري، متاب المناقب، باب كان النبي صلى الله عليه وسلم تنام عينه ولا ينام:

حَدَّثَنَا ‏ ‏عَبْدُ اللَّهِ بْنُ مَسْلَمَةَ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏مَالِكٍ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏سَعِيدٍ الْمَقْبُرِيِّ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏أَبِي سَلَمَةَ بْنِ عَبْدِ الرَّحْمَنِ ‏ ‏أَنَّهُ سَأَلَ ‏ ‏عَائِشَةَ ‏ ‏رَضِيَ اللَّهُ عَنْهَا كَيْفَ كَانَتْ صَلَاةُ رَسُولِ اللَّهِ ‏ ‏صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ‏ ‏فِي رَمَضَانَ قَالَتْ مَا كَانَ يَزِيدُ فِي رَمَضَانَ وَلَا فِي غَيْرِهِ عَلَى إِحْدَى عَشْرَةَ رَكْعَةً ‏ ‏يُصَلِّي أَرْبَعَ رَكَعَاتٍ فَلَا تَسْأَلْ عَنْ حُسْنِهِنَّ وَطُولِهِنَّ ثُمَّ ‏ ‏يُصَلِّي أَرْبَعًا فَلَا تَسْأَلْ عَنْ حُسْنِهِنَّ وَطُولِهِنَّ ثُمَّ ‏ ‏يُصَلِّي ثَلَاثًا فَقُلْتُ يَا رَسُولَ اللَّهِ تَنَامُ قَبْلَ أَنْ تُوتِرَ قَالَ ‏ ‏تَنَامُ عَيْنِي وَلَا يَنَامُ قَلْبِي.

En effet dans ce hadith, Aicha a été questionnée par Abi Salamata Bno AbdorraHmane sur la façon dont le prophète sws priait à Ramadan et a répondu : il ne dépassait pas onze rak’ates, ni pendant Ramadan ni ailleurs. Il faisait quatre, tellement longues et belles, et en fait quatre autres pareillement et fini par trois, et elle lui a dit : tu dors avant de faire le witr, il a dit : mon œil dort mais pas mon cœur.

Plus clair, plus concis et précis que ça il n’y en a pas. Et il n’y a pas a y aller par trente six chemins, le prophète sws ne faisait pas plus que onze raka’ate pendant le mois de Ramadan, ça c’est un fait, mais ce qui est plus important encore, c’est qu’il n’a pas spécifié une prière spécial Ramadan.  Et de ce fait là on en conclut que Ramadan n’est pas un mois différent des autres sur le plan de la prière, et ça ce n’est pas moi qui le dit, mais la femme la mieux placée pour le dire, mieux que quiconque d’autre au monde.

C’est vrai qu’il a spécifié Ramadan par un certain nombre d’adorations telles que celles qui ont été citées dans le hadith rapporté par Al Boukhari dans le livre des qualités, chapitre : caractère du prophète sws :

صحيح البخاري، كتاب المناقب، باب صفة النبي صلى الله عليه وسلم:

حَدَّثَنَا ‏ ‏عَبْدَانُ ‏ ‏حَدَّثَنَا ‏ ‏عَبْدُ اللَّهِ ‏ ‏أَخْبَرَنَا ‏ ‏يُونُسُ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏الزُّهْرِيِّ ‏ ‏قَالَ حَدَّثَنِي ‏ ‏عُبَيْدُ اللَّهِ بْنُ عَبْدِ اللَّهِ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏ابْنِ عَبَّاسٍ ‏ ‏رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمَا ‏ ‏قَالَ كَانَ النَّبِيُّ ‏ ‏صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ أَجْوَدَ النَّاسِ وَأَجْوَدُ مَا يَكُونُ فِي رَمَضَانَ حِينَ يَلْقَاهُ ‏ ‏جِبْرِيلُ‏ وَكَانَ ‏ ‏جِبْرِيلُ ‏ ‏عَلَيْهِ السَّلَام ‏ ‏يَلْقَاهُ فِي كُلِّ لَيْلَةٍ مِنْ رَمَضَانَ فَيُدَارِسُهُ الْقُرْآنَ فَلَرَسُولُ اللَّهِ ‏ ‏صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ‏ ‏ أَجْوَدُ بِالْخَيْرِ مِنْ الرِّيحِ الْمُرْسَلَةِ.

- il était le plus généreux de tous, mais il l’est encore plus le mois de Ramadan, lorsque Gabriel le rencontrait

- Gabriel le rencontrait chaque nuit et il lui apprenait le coran

- Il était plus généreux que le vent quand il emmène du bien.

Voilà deux bonnes qualités qu’Abdollah Ibno Abbas nous décrit, et on est incité à faire comme lui, et faire de l’aumône tous les jours et beaucoup pendant le mois de Ramadan. Ca c’est du spécifique, mais tu ne trouve pas beaucoup de monde qui veulent le suivre dans sa tradition, mais plutôt veulent choisir ce qui leur plaît et dire que c’est ça la tradition. On voit aussi que le prophète sws lisait beaucoup le coran et l’étudiait avec Gabriel, ce qui doit nous pousser aussi à lire le coran le maximum qu’on puisse, mais hélas là non plus on ne trouve pas beaucoup de clients, quoique plus que ceux du premier groupe.

Un autre hadith nous parle d’une autre qualité spéciale Ramadan. En effet Al Boukhari rapporte dans le livre de la prière des pauses, chapitre : rechercher la nuit de la valeur dans les sept dernières :

صحيح البخاري، كتاب صلاة التراويح، باب التماس ليلة القدر في السبع الأواخر:

حَدَّثَنَا ‏ ‏مُعَاذُ بْنُ فَضَالَةَ ‏ ‏حَدَّثَنَا ‏ ‏هِشَامٌ ‏ ‏عَنْ ‏ ‏يَحْيَى ‏ ‏عَنْ ‏ ‏أَبِي سَلَمَةَ ‏ ‏قَالَ سَأَلْتُ ‏ ‏أَبَا سَعِيدٍ ‏ ‏وَكَانَ لِي صَدِيقًا ‏ ‏فَقَالَ ‏اعْتَكَفْنَا مَعَ النَّبِيِّ ‏ ‏صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ‏ ‏الْعَشْرَ الْأَوْسَطَ مِنْ رَمَضَانَ فَخَرَجَ صَبِيحَةَ عِشْرِينَ فَخَطَبَنَا وَقَالَ ‏ ‏إِنِّي أُرِيتُ لَيْلَةَ الْقَدْرِ ثُمَّ أُنْسِيتُهَا ‏ ‏أَوْ نُسِّيتُهَا ‏ ‏فَالْتَمِسُوهَا فِي الْعَشْرِ الْأَوَاخِرِ فِي الْوَتْرِ وَإِنِّي رَأَيْتُ أَنِّي أَسْجُدُ فِي مَاءٍ وَطِينٍ فَمَنْ كَانَ اعْتَكَفَ مَعَ رَسُولِ اللَّهِ ‏ ‏صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ‏ ‏فَلْيَرْجِعْ فَرَجَعْنَا وَمَا نَرَى فِي السَّمَاءِ ‏ ‏قَزَعَةً ‏ ‏فَجَاءَتْ سَحَابَةٌ فَمَطَرَتْ حَتَّى سَالَ سَقْفُ الْمَسْجِدِ وَكَانَ مِنْ جَرِيدِ النَّخْلِ وَأُقِيمَتْ الصَّلَاةُ فَرَأَيْتُ رَسُولَ اللَّهِ ‏ ‏صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ‏ ‏يَسْجُدُ فِي الْمَاءِ وَالطِّينِ حَتَّى رَأَيْتُ أَثَرَ الطِّينِ فِي جَبْهَتِهِ. ‏

où il est spécifié que le prophète sws faisait I’tikaaf  (s’emprisonner dans la mosquée) pendant les dix jours du milieu du mois, et qu’il leur a conseillé de chercher la nuit de la valeur (Al Qadr) pendant les dix derniers jours.

Ca aussi c’est du pur spécifique, mais là non plus on ne trouve presque personne, sauf une infime minorité. La majeure partie qui pense le faire, ne le fait pas en réalité comme c’est. Chacun invente une manière intelligente pour se regrouper avec ses copains et passer un bivouac religieux, en pensant bien faire bien sûr, mais hélas : combien de gens qui veulent faire bien n’ont pas fait bien, comme l’a dit Ibnou Mas’oud. Le bien c’est de faire comme a fait le prophète sws, ni plus ni moins.

En résumé donc, on a quatre choses qui sont spécifiques à Ramadan, et seulement quatre, et parmi lesquelles il n’y a pas une prière spécifique à Ramadan, contrairement à ce que croient beaucoup de gens. Evidement ils préfèrent faire cent mille raka’ates que de donner un sou, et peut être passer tout le mois à roupiller la journée et se balader dans les supermarchés les nuits, en guise de cure religieuse. Cette vision renversée des choses a donné une situation bizarre, qui laisse penser que le mois de Ramadan est un mois de manger beaucoup, de veiller la nuit et de dormir la journée, de tuer le temps à jouer les différents types de jeux, et à regarder les différentes séries de film, qui d’ailleurs sont produites spécialement pour les besoins de la cause. On assiste à un changement radical de la vie sociale pendant ce mois, et les préparatifs commencent très tôt d’ailleurs. On trouve des gens qui préparent leurs vacances en Europe pour fuir les regards des gens et leurs critiques, en se fabriquant un motif religieux de ne pas jeûner. On trouve d’autres qui ont en fait un mois de congé annuel, afin de pouvoir le passer à la Mecque, pour faire la prière des pauses avec les meilleurs lecteurs de coran du monde. On en trouve d’autres qui ont préparé tous les moyens de distraction possibles et imaginables, sans oublier les multiples formes de cuisine, et attendent avec impatience les belles nuits de Ramadan. C’est même devenu un phénomène mondial, de telle sorte que les chaines de télévision se précipitent pour présenter des programmes spéciaux nuits de Ramadan, en particulier les plats à présenter, et aussi les conseils alimentaires, car il y a beaucoup de maladies de l’appareil digestif qui l’accompagnent. Ceci pour la bonne et simple raison que les gens s’achètent le jour, au moment où ils ont faim, plus qu’ils ne peuvent manger en réalité car ils pensent pouvoir manger tout ce qu’ils voient. Ceci d’un côté, de l’autre, et c’est le plus important en mon sens, c’est que le fait que l’on ne peut manger que les nuits, fait que les trois repas classiques sont généralement plus rapprochées, de telle sorte que l’estomac n’a pas encore fini avec le premier repas que le second arrive en plein fouet sur elle, ce qui donne un pure indigestion.

En somme on assiste à une pure et simple inversion du jour et de la nuit, avec tout ce qui s’ensuit comme retards et absence dans les bureaux de la fonction publique, sans parler du rendement qui est au plus bas niveau, et tout ce qui s’ensuit au niveau des gaspillages à tous les niveaux, et surtout tout ce qui se fait comme pêchés les nuits de ce sacré mois.

Ceci donne une image complètement négative de la vraie dimension de ce sacré mois, qu’Allah swt a voulu qu’il soit un mois de purification de l’âme, afin d’emmener les gens à se repentir et d’effacer les anciens pêchés et de recommencer une nouvelle année avec plus de piété. De même que le prophète sws a voulu que ça soit un mois de santé aussi, lorsqu’il dit dans …

 

 

—- à suivre —

 

Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Josue
| Passion Templiers
| AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08