Eazy Islam

pratique et pacifique, tel qu’il est … naturellement

Archive pour la catégorie 'Spécial Ramadan'

Sourat Achchams (le soleil)

Posté : 20 septembre, 2008 @ 9:24 dans Non classé, Spécial Ramadan | Pas de commentaires »

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Sourate Achchams (le soleil)

(وَالشَّمْسِ وَضُحَاهَا) Par le soleil et sa lumière (le jour),

(وَالْقَمَرِ إِذَا تَلَاهَا) Et la lune qui le suit,

(وَالنَّهَارِ إِذَا جَلَّاهَا) Et le jour quand il éclaire,

(وَاللَّيْلِ إِذَا يَغْشَاهَا) Et la nuit quand elle couvre le jour (d’obscurité),

(وَالسَّمَاءِ وَمَا بَنَاهَا) Et le ciel et Celui qui l’a bâtît,

(وَالْأَرْضِ وَمَا طَحَاهَا) Et la terre et Celui qui l’a aplanie,

(وَنَفْسٍ وَمَا سَوَّاهَا) Et chaque âme et Celui qui l’a créée droite,

(فَأَلْهَمَهَا فُجُورَهَا وَتَقْوَاهَا) Et lui a montré le bien et le mal,

(قَدْ أَفْلَحَ مَنْ زَكَّاهَا) Aura gagné celui qui l’aurait purifiée,

(وَقَدْ خَابَ مَنْ دَسَّاهَا) Et aura échoué celui qui l’aurait négligée,

(كَذَّبَتْ ثَمُودُ بِطَغْوَاهَا)  Thamoud (tribu) a mécru à cause de leur dépassement (de leur prophète),

(إِذِ انْبَعَثَ أَشْقَاهَا) Lorsque le plus malheureux (d’entre eux) s’est précipité (pour tuer la chamelle),

(فَقَالَ لَهُمْ رَسُولُ اللَّهِ نَاقَةَ اللَّهِ وَسُقْيَاهَا) Alors leur prophète (SaliH) leur a dit : la chamelle d’Allah et sa boisson,

 (فَكَذَّبُوهُ فَعَقَرُوهَا فَدَمْدَمَ عَلَيْهِمْ رَبُّهُمْ بِذَنْبِهِمْ فَسَوَّاهَا) Alors ils ne l’ont pas cru et l’ont tuée, puis leur Seigneur s’est mis en colère contre eux et Il l’a mise égale (la punition) pour eux tous,

(وَلَا يَخَافُ عُقْبَاهَا) Et Il n’a pas peur de poursuite.

On en déduit de cette sourate que le fait de se dresser contre la religion et ses preuves a de mauvaises conséquences, et que la meilleure attitude est de purifier son âme et de suivre les règles divines.

Wallaho A’lam, Wasallallaaho ‘Ala Nabiyyinaa Mohamad

Ecrit par Abou Haamed Al Idrissi, qu’Allah lui pardonne, lui et sa famille.

Sourat Allayl (la nuit)

Posté : 20 septembre, 2008 @ 6:42 dans Spécial Ramadan | Pas de commentaires »

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Sourate Allayl (la nuit)

(وَاللَّيْلِ إِذَا يَغْشَى) Par la nuit quand elle couvre par son obscurité,

(وَالنَّهَارِ إِذَا تَجَلَّى) El le jour quand il apparaît,

(وَمَا خَلَقَ الذَّكَرَ وَالْأُنْثَى) Et Celui qui a créé le mâle et la femelle,

(إِنَّ سَعْيَكُمْ لَشَتَّى) Vos actes sont multiples,

(فَأَمَّا مَنْ أَعْطَى وَاتَّقَى) Alors, celui qui donne et qui est pieux,

(فَسَنُيَسِّرُهُ لِلْيُسْرَى) On va le diriger vers la plus facile,

(وَأَمَّا مَنْ بَخِلَ وَاسْتَغْنَى) Tandis que celui qui est avare et qui sent qu’il n’a pas besoin de son Seigneur,

(وَكَذَّبَ بِالْحُسْنَى)  Et a mécru à la belle récompense de l’au-delà,

(فَسَنُيَسِّرُهُ لِلْعُسْرَى) Alors lui, il sera dirigé vers la plus difficile,

(وَمَا يُغْنِي عَنْهُ مَالُهُ إِذَا تَرَدَّى) Et son argent lui sera d’aucune utilité quand il meurt,

(إِنَّ عَلَيْنَا لَلْهُدَى) C’est bien Nous qui guidons (ceux qui veulent la guidance),

(وَإِنَّ لَنَا لَلْآخِرَةَ وَالْأُولَى) Et Nous possédons tout (la vie d’ici-bas et l’au-delà),

(فَأَنْذَرْتُكُمْ نَارًا تَلَظَّى) Et Je vous ai prévenu contre un feu qui s’enflamme,

(لَا يَصْلَاهَا إِلَّا الْأَشْقَى) Auquel ne pénètre que le plus misérable,

(الَّذِي كَذَّبَ وَتَوَلَّى) Celui qui a mécru et a tourné le dos,

(وَسَيُجَنَّبُهَا الْأَتْقَى) Et l’évitera (en sera sauvé) le plus pieux,

(الَّذِي يُؤْتِي مَالَهُ يَتَزَكَّى) Celui qui donne son argent pour se purifier,

(وَمَا لِأَحَدٍ عِنْدَهُ مِنْ نِعْمَةٍ تُجْزَى) Sans que ceci soit une récompense à un don de quiconque,

(إِلَّا ابْتِغَاءَ وَجْهِ رَبِّهِ الْأَعْلَى) Mais plutôt la recherche de l’obtention de la satisfaction de Son Seigneur le Plus Haut,

(وَلَسَوْفَ يَرْضَى) Et c’est certain qu’il va être satisfait (par l’obtention de ce qu’il avait voulu avoir).

Cette sourate nous montre bien le résultat bénéfique de celui qui donne l’aumône dans la voie d’Allah et le mauvais résultat de l’avare. De même que sa vie sera facilitée, contrairement à celle de l’avare, qui va être compliquée. Ce qui montre bien que l’aumône est bien une purification dans les deux vies.

Wallaho A’lam, Wasallallaaho ‘Ala Nabiyyinaa Mohamad

Ecrit par Abou Haamed Al Idrissi, qu’Allah lui pardonne, lui et sa famille.

Sourat AchcharH

Posté : 19 septembre, 2008 @ 12:22 dans Spécial Ramadan | Pas de commentaires »

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Sourate AchcharH

(أَلَمْ نَشْرَحْ لَكَ صَدْرَكَ) N’a-t-on pas ouvert ton cœur à la foi?

(وَوَضَعْنَا عَنْكَ وِزْرَكَ) Et pardonné tes péchés (passés),

(الَّذِي أَنْقَضَ ظَهْرَكَ) Qui t’ont alourdi le dos (de leurs poids),

(وَرَفَعْنَا لَكَ ذِكْرَكَ) Et élévé ta réputation (ton nom est répété dans beaucoup d’occasions, tel que l’appel à la prière et autres),

(فَإِنَّ مَعَ الْعُسْرِ يُسْرًا) Alors certainement qu’avec la difficulté il y a facilité,

(إِنَّ مَعَ الْعُسْرِ يُسْرًا) Certes, qu’avec la difficulté il y a facilité,

(فَإِذَا فَرَغْتَ فَانْصَبْ) Alors, lorsque tu finis (Ô Mohammad) de t’occuper de tes affaires de la vie courante, peine à t’occuper des affaires de l’au-delà,

(وَإِلَى رَبِّكَ فَارْغَبْ) En multipliant les implorations.

On en tire comme conclusion pratique, qu’il faut toujours persévérer, car la facilité (citée deux fois par l’article indéfini) l’emporte sur la difficulté (citée une seule fois par l’article défini) et qu’il faut équilibrer entre la vie d’ici-bas et celle de l’au-delà.

Wallaho A’lam, Wasallallaaho ‘Ala Nabiyyinaa Mohamad

Ecrit par Abou Haamed Al Idrissi, qu’Allah lui pardonne, lui et sa famille.

Sourat Attiine (les figues)

Posté : 19 septembre, 2008 @ 6:25 dans Spécial Ramadan | Pas de commentaires »

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Sourate Attiine (les figues) (وَالتِّينِ وَالزَّيْتُونِ) Je (Allah) Jure par les figues et les olives, 

(وَطُورِ سِينِينَ) Et par la montagne sur laquelle Allah a parlé à Moise, (وَهَذَا الْبَلَدِ الْأَمِينِ) Et par cette ville en sécurité (
la Mecque), 
(لَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنْسَانَ فِي أَحْسَنِ تَقْوِيمٍ) Qu’on a Créé l’être humain dans la plus belle des créations, (ثُمَّ رَدَدْنَاهُ أَسْفَلَ سَافِلِينَ) Puis on l’a rendu le plus bas des bas dans l’enfer, 

(إِلَّا الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ فَلَهُمْ أَجْرٌ غَيْرُ مَمْنُونٍ) Sauf ceux qui ont cru et ont fait les choses bien, alors ceux là ils auront une récompense non diminuée, (فَمَا يُكَذِّبُكَ بَعْدُ بِالدِّينِ) Et qui c’est qui a fait que tu nies le jour dernier Ô mécréant, après toutes ces preuves, (أَلَيْسَ اللَّهُ بِأَحْكَمِ الْحَاكِمِينَ) Allah n’est-Il pas le plus juste des juges? 

Dans cette sourah, Allah jure que l’être humain a été créé dans la plus belle des créations à l’origine, mais qu’Il l’a rendu au plus bas niveau par ses mauvais actes, et que ceux qui en font de bons auraient une récompense continuelle. Ceci nous pousse à nous tenir dans cette situation d’origine, en vivant positivement et en concordance complète avec ce monde, en ne faisant que les bons actes, tout en ayant peur qu’Allah, le Juste Juge, nous punisse le jour du jugement si on agit en sens opposé.

Wallaho A’lam, Wasallallaaho ‘
Ala Nabiyyinaa Mohamad 

Ecrit par Abou Haamed Al Idrissi, qu’Allah lui pardonne, lui et sa famille.

Sourat Al Qadr (la valeur)

Posté : 18 septembre, 2008 @ 9:25 dans Spécial Ramadan | Pas de commentaires »

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Sourate Al Qadr (la valeur)

(إِنَّا أَنْزَلْنَاهُ فِي لَيْلَةِ الْقَدْرِ) Nous l’avons fait descendre (révélé le coran) la nuit de la valeur,

(وَمَا أَدْرَاكَ مَا لَيْلَةُ الْقَدْرِ) Mais sais-tu ce que c’est que la nuit de la valeur ?

(لَيْلَةُ الْقَدْرِ خَيْرٌ مِنْ أَلْفِ شَهْرٍ) La nuit de la valeur est meilleure que mille mois,

(تَنَزَّلُ الْمَلَائِكَةُ وَالرُّوحُ فِيهَا بِإِذْنِ رَبِّهِمْ مِنْ كُلِّ أَمْرٍ) Les anges et Gabriel descendent cette nuit avec tout ce qu’Allah a décidé pour cette année,

(سَلَامٌ هِيَ حَتَّى مَطْلَعِ الْفَجْرِ) Elle est saine de toute mauvaise chose, jusqu’à l’apparition de l’aube.

On en conclut que le ramadan est le mois du coran par excellence, car il est descendu pendant cette nuit de grande valeur, laquelle doit être observée les nuits paires des dix dernières nuits de ramadan.

Wallaho A’lam, Wasallallaaho ‘Ala Nabiyyinaa Mohamad

Ecrit par Abou Haamed Al Idrissi, qu’Allah lui pardonne, lui et sa famille.

Sourat Al ‘AlaQ

Posté : 18 septembre, 2008 @ 9:23 dans Spécial Ramadan | Pas de commentaires »

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Sourate Al ‘AlaQ 

(اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ) Lis (Ô Mohammad) au nom de ton Seigneur qui a crée, (خَلَقَ الْإِنْسَانَ مِنْ عَلَقٍ) Qui a créé l’être humain de ce qui s’accroche, (اقْرَأْ وَرَبُّكَ الْأَكْرَمُ) Lis et ton seigneur le plus Généreux t’aidera (à lire), 

(الَّذِي عَلَّمَ بِالْقَلَمِ) Celui qui a enseigné avec la plume, (عَلَّمَ الْإِنْسَانَ مَا لَمْ يَعْلَمْ) A enseigné à l’être humain ce qu’il ne savait pas, (كَلَّا إِنَّ الْإِنْسَانَ لَيَطْغَى) Certainement, l’être humain dépasse les limites (أَنْ رَآهُ اسْتَغْنَى) Lorsqu’il voit qu’il n’est plus dans le besoin, 

(إِنَّ إِلَى رَبِّكَ الرُّجْعَى) Certes que c’est à Allah le retour, (عَبْدًا إِذَا صَلَّى أَرَأَيْتَ الَّذِي يَنْهَى ) N’as-tu (Ô Mohammad) pas vu celui qui (Abou Jahl) interdit quelqu’un (un serviteur d’Allah (Mohammad)) de prier? (أَرَأَيْتَ إِنْ كَانَ عَلَى الْهُدَى) Qu’en adviendrait-il de toi (abou Jahl ou semblable) s’il (Mohammad) était sur la guidée (et toi non), (أَوْ أَمَرَ بِالتَّقْوَى) Ou s’il ordonnait la piété, 

(أَرَأَيْتَ إِنْ كَذَّبَ وَتَوَلَّى) Qu’en adviendrait-il de lui (abou Jahl ou semblable) quand il ment et tourne le dos (au coran), (أَلَمْ يَعْلَمْ بِأَنَّ اللَّهَ يَرَى) Ne sait-il pas qu’Allah voit (tout, et en particulier lui)? (كَلَّا لَئِنْ لَمْ يَنْتَهِ) C’est certain que s’il (Abou jahl) ne se retient pas (de ce qu’il fait à Mohammad), (لَنَسْفَعًا بِالنَّاصِيَةِ) On noircirait certainement son front (sa figure) (le jour dernier), 

(نَاصِيَةٍ كَاذِبَةٍ خَاطِئَةٍ) Front de menteur faiseur d’erreurs, (فَلْيَدْعُ نَادِيَهُ) Qu’il appelle donc sa tribu (pour le sauver ce jour là), (سَنَدْعُ الزَّبَانِيَةَ) Nous allons appeller les anges du châtiment,  (كَلَّا لَا تُطِعْهُ وَاسْجُدْ وَاقْتَرِبْ) Non ne le suis pas (sur ce qu’il te dit) et prosterne toi (à Allah) et rapproche toi de Lui. 

Les cinq premiers versets sont les premiers à être révélés au prophète sws, dont le premier est lis, ce qui signifie que l’islam porte un grand intérêt à la science et que nous devons par conséquent passer notre vie à acquérir la science.

On notera aussi que ce chapitre nous apprend qu’il ne faut pas écouter les mécréants et qu’il faut se retourner au coran et à la prosternation.

Wallaho A’lam, Wasallallaaho ‘
Ala Nabiyyinaa Mohamad 

Ecrit par Abou Haamed Al Idrissi, qu’Allah lui pardonne, lui et sa famille.

Sourate Al Byyinah (la preuve)

Posté : 13 septembre, 2008 @ 9:13 dans Spécial Ramadan | Pas de commentaires »

Au nom d’Allah Le Tout Miséricordieux, Le Tout Miséricordieux

Sourate Al Bayyinah

(لَمْ يَكُنِ الَّذِينَ كَفَرُوا مِنْ أَهْلِ الْكِتَابِ وَالْمُشْرِكِينَ مُنْفَكِّينَ حَتَّى تَأْتِيَهُمُ الْبَيِّنَةُ) Les mécréants, des gens du livre et des associateurs, persisteront à demander la preuve (le coran), jusqu’à ce qu’il leur vienne,

(رَسُولٌ مِنَ اللَّهِ يَتْلُو صُحُفًا مُطَهَّرَةً) Un messager d’Allah qui leur lit des pages purifiées,

(فِيهَا كُتُبٌ قَيِّمَةٌ) Qui contiennent des livres justes et dénués de fautes,

(وَمَا تَفَرَّقَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ إِلَّا مِنْ بَعْدِ مَا جَاءَتْهُمُ الْبَيِّنَةُ) Mais les gens du livre ne se sont dispersés (dans leurs positions par rapport au messager) qu’après avoir eu la preuve,

(وَمَا أُمِرُوا إِلَّا لِيَعْبُدُوا اللَّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ) Alors qu’il ne leur a été demandé que d’adorer Allah, tout en Lui étant fidèles dans la religion,

(حُنَفَاءَ وَيُقِيمُوا الصَّلَاةَ وَيُؤْتُوا الزَّكَاةَ وَذَلِكَ دِينُ الْقَيِّمَةِ) Et en se détournant de l’association, et d’établir la prière, et de donner l’aumône (
la Zakah), et cela est bien la religion de la nation de droiture,

(إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا مِنْ أَهْلِ الْكِتَابِ وَالْمُشْرِكِينَ فِي نَارِ جَهَنَّمَ) Certes, les mécréants des gens du livre et des associateurs sont en enfer,

(خَالِدِينَ فِيهَا أُولَئِكَ هُمْ شَرُّ الْبَرِيَّةِ) Où ils y resteront éternellement, et ce sont eux les plus mauvais des créatures,

(إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ أُولَئِكَ هُمْ خَيْرُ الْبَرِيَّةِ) Certes ceux qui croient et qui font du bien sont eux les meilleurs des créatures,

(جَزَاؤُهُمْ عِنْدَ رَبِّهِمْ جَنَّاتُ عَدْنٍ تَجْرِي مِنْ تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا أَبَدًا) Leur récompense chez leur Seigneur sont les paradis d’Aden, sous les lesquelles coulent les ruisseaux éternellement,

(رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمْ وَرَضُوا عَنْهُ ذَلِكَ لِمَنْ خَشِيَ رَبَّهُ) Allah est satisfait d’eux et ils sont satisfaits de Lui. Ceci est seulement pour celui qui craint son Seigneur.

Wallaho A’lam Wa Salla Llaho ‘Ala Nabiyyinaa Mohammad.

Ecrit par Abou Haamed Al Idrissi, qu’Allah lui pardonne à lui et sa famille.

Sourat Azzalzalah (la secousse)

Posté : 13 septembre, 2008 @ 9:10 dans Spécial Ramadan | Pas de commentaires »

Au nom d’Allah Le Tout Miséricordieux, Le Tout Miséricordieux

Sourate Azzalzalah (la secousse)

(إِذَا زُلْزِلَتِ الْأَرْضُ زِلْزَالَهَا) Quand la terre tremblera son tremblement (le jour dernier),  

(وَأَخْرَجَتِ الْأَرْضُ أَثْقَالَهَا) Et sortira ce qu’elle comporte (dans son ventre comme morts), (وَقَالَ الْإِنْسَانُ مَا لَهَا) Alors l’être humain dira : qu’est ce qu’elle a ?, 

(يَوْمَئِذٍ تُحَدِّثُ أَخْبَارَهَا) Ce jour là, elle parlera de ses nouvelles (ce qu’a fait chacun à sa surface pendant toute sa vie), (بِأَنَّ رَبَّكَ أَوْحَى لَهَا) Comme Ton Seigneur lui a demandé de dire, 

(يَوْمَئِذٍ يَصْدُرُ النَّاسُ أَشْتَاتًا لِيُرَوْا أَعْمَالَهُمْ) Ce jour là, aura lieu le partage des gens en groupes pour voir ce qu’ils ont faits (connaître leurs sorts), (فَمَنْ يَعْمَلْ مِثْقَالَ ذَرَّةٍ خَيْرًا يَرَهُ) Et celui qui aura fait un bien de la valeur d’un tout petit grain sans poids le verra (trouvera), 

(وَمَنْ يَعْمَلْ مِثْقَالَ ذَرَّةٍ شَرًّا يَرَهُ) Tandis que celui qui aura fait un mal de la valeur d’un tout petit grain sans poids le verra (trouvera). Cette sourah constitue la règle que doit avoir le musulman toujours entre les yeux, pour se contrôler et peser tout ce qu’il fait, car il sait que tout ce qu’il fera de bien ou de mal sera présent dans sa balance le jour de jugement. D’autant plus qu’il sait maintenant que cette terre sur laquelle il marche, sera témoin de tout ce qu’il aura fait sur sa surface, en plus de tous ses organes et membres. 

Wallaho A’lam Wa Salla llaho ‘Ala Nabiyyinaa Mohammad. 

Ecri par Abou Haamed Al Idrissi, qu’Allah lui pardonne à lui et sa famille. 

Sourate Al ‘Aadiyaat (les chevaux qui courent)

Posté : 12 septembre, 2008 @ 9:20 dans Spécial Ramadan | Pas de commentaires »

Au nom d’Allah Le Tout Miséricordieux, Le Tout Miséricordieux

Sourate Al ‘Aadiyaat (les chevaux coureurs)

(وَالْعَادِيَاتِ ضَبْحًا) Je (Allah) Jure par les chevaux qui courent tout en produisant un son d’essoufflement,

(فَالْمُورِيَاتِ قَدْحًا) Et produisant des étincelles avec le sol,

(فَالْمُغِيرَاتِ صُبْحًا) Et attaquant le matin (au temps de l’aube, s’il n’y a pas d’appel à la prière),

(فَأَثَرْنَ بِهِ نَقْعًا) Et produisant de la poussière,

(فَوَسَطْنَ بِهِ جَمْعًا) Et se rassemblant au milieu,

(إِنَّ الْإِنْسَانَ لِرَبِّهِ لَكَنُودٌ) Certes, l’être humain nie toujours les bienfaits d’Allah sur lui,

(وَإِنَّهُ عَلَى ذَلِكَ لَشَهِيدٌ) Et Allah en est témoin,

(وَإِنَّهُ لِحُبِّ الْخَيْرِ لَشَدِيدٌ) Certainement que l’être humain aime beaucoup qu’on lui fasse du bien,

(أَفَلَا يَعْلَمُ إِذَا بُعْثِرَ مَا فِي الْقُبُورِ) Cet être, ne sait-il pas ce qu’il va arriver, lorsqu’il va être dispersé ce qu’il y a dans les tombeaux ?

(وَحُصِّلَ مَا فِي الصُّدُورِ) Et lorsqu’il va être sût ce qu’il y a dans les cœurs ?

(إِنَّ رَبَّهُمْ بِهِمْ يَوْمَئِذٍ لَخَبِيرٌ) C’est certain qu’en ce jour, leur Seigneur sait tout d’eux. 

Walalho A’lam, Wa Salla Llaho ‘Ala Nabiyyinaa Mohammad.

Signé : Abu Haamed Al Idrissi

Sourate Al Qaari’ah (la percutante)

Posté : 12 septembre, 2008 @ 7:00 dans Spécial Ramadan | Pas de commentaires »

Au nom d’Allah Le Tout Miséricordieux, Le Tout Miséricordieux

Sourate Al Qaarihah (la percutante)

(الْقَارِعَةُ) La percutante, (jour de jugement appelé ainsi, car il crée un choc dans les cœurs des gens),

(مَا الْقَارِعَةُ) Mais qu’est ce que ça peut être la percutante ?

(يَوْمَ يَكُونُ النَّاسُ كَالْفَرَاشِ الْمَبْثُوثِ) C’est le jour où les gens vont être comme des insectes volants disséminés (papillons et autres, qui tombent dans le feu allumé),

(وَتَكُونُ الْجِبَالُ كَالْعِهْنِ الْمَنْفُوشِ) Et les montagnes comme la laine floconneuse,

(فَأَمَّا مَنْ ثَقُلَتْ مَوَازِينُهُ) Alors celui pour qui ses balances sont lourdes (de hasantes : récompenses aux bons actes),

(فَهُوَ فِي عِيشَةٍ رَاضِيَةٍ) Il sera dans une vie satisfaisante (le paradis),

(وَأَمَّا مَنْ خَفَّتْ مَوَازِينُهُ) Tandis que celui pour lequel les balances sont légères,

(فَأُمُّهُ هَاوِيَةٌ) Alors son asile sera l’enfer,

(وَمَا أَدْرَاكَ مَا هِيَهْ) Et sais-tu ce que c’est que cet asile ?

(نَارٌ حَامِيَةٌ) Un feu brulant.

Cette sourah nous fait vivre une partie du jour de jugement, à savoir la mesure des actes et les balances que dressent Allah swt pour les mesurer. C’est une grande miséricorde qu’Allah swt nous accorde pour nous avoir donné cette occasion de pouvoir lire ce chapitre afin de se repentir et pouvoir recommencer dans la voie directe : la voie d’Iyyaka wa Iyyaka.

Walalho A’lam, Wa Salla Llaho ‘Ala Nabiyyinaa Mohammad.

Signé : Abu Haamed Al Idrissi

123
 

Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Josue
| Passion Templiers
| AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08