Eazy Islam

pratique et pacifique, tel qu’il est … naturellement

Les TABLIGHS sont-ils NAQCHABAANDI?

Au nom d’Allah, Le tout Miséricordieux, Le Tout Miséricordieux Qui sont les ‘Tablighs’ au juste? Tout d’abord voyons voir si cette question a un sens, et si oui, a-t-elle une utilité quelconque? Quant au premier volet de cette question, eh bien on peut dire très facilement que : -         de part l’importance de ce mouvement en Europe, et plus spécialement en France, -         de part le nombre de victimes qui tombent dans les pièges de cette secte naqchabandi, cette question primordiale est à traiter le plus vite possible du fait que la maladie que propage cette secte est très contagieuse d’une part, et très grave d’une autre part. Quant au second volet, l’utilité de la réponse à cette question réside dans le fait que si on n’agit pas très vite, le nombre d’adeptes de cette secte vont se multiplier à l’infini, 

-         du fait de l’absence de science chez les cibles des prêcheurs très dévoués des tablighs,  -         et du fait que ceux qui y rentrent n’arrivent pas facilement à en ressortir, et ceci pour plusieurs raisons qui feront l’objet de ce fascicule qui se veut divulgateur des secrets de ce groupe, si farouche et si dangereux pour l’islam. Pour répondre à ces deux questions, je vais me baser sur les écrits du fondateur de cette secte, et non pas sur les écrits des savants qui l’ont critiqué. Ceci aura plus de valeur scientifique, car on ne peut pas trouver quelqu’un qui peut nous expliquer les fondements théoriques de base de ce groupe mieux que Mohammad Ilyas, qui certainement a du fournir beaucoup d’efforts pour arriver à créer ce groupe si fort et si organisé, qui étend son action au monde entier. Mais toutefois, il n’est peut être pas inutile de donner la fatwa d’un grand cheikh contemporain qui dit: Dernière fatwa de Cheikh ibn baz (Qu’Allah lui fasse Miséricorde) quant à la mise en garde des tablighs  Au nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux  Cheikh ibn Baz -Qu’Allah lui fasse miséricorde – fut interrogé sur la Jama’a des Tablighs comme suit:  

« Nous entendons parler, cheikh, de la Jama’a des Tablighs et de la Da’wa dont ils se chargent, alors me conseillez- vous d’adhérer à cette Jama’a ?
J’aimerais que vous m’exhortiez et me conseilliez et qu’Allah vous accorde une grande récompense. » Le cheikh répondit: « Tout individu qui appelle à Allah est « Mouballigh »[1], « Transmettez de moi ne serait-ce qu’un verset »[2] mais la Jama’a des Tablighs qui est connue, d’origine indienne est pleine de fables, d’innovations et de formes de polythéisme, alors il n’est pas permis de sortir avec eux, sauf pour une personne qui aurait de la science et qui sortirait avec eux dans le but de les réprimander et de les instruire. Mais si l’individu[3] sort dans l’unique but de les suivre, alors non!
Car ils regorgent de légendes et d’erreurs, et un manque de science.
Par contre s’il y a un groupe qui prêche, autre que ces derniers, formée de gens ayant la connaissance et la science, alors que l’individu sorte avec eux pour la Da’wa à Allah. Ou bien si l’individu possède des connaissances et de la science, qu’il sorte avec eux pour les éclairer, les réprimander, les exhorter vers le bien, les instruire afin qu’ils délaissent leur Minhaj faux et qu’ils reviennent à la voie de Ahl as- Sounnah wal Jama’a »[4]
   
fin de citation 
On peut se poser un certain nombre de questions préliminaires à ce stade de l’étude et dire: comment un homme tout seul peut-il arriver à bâtir une telle fondation? Ou plus précisément, un homme tout seul aurait-il pu avoir fait ce travail sans l’aide de ceux qui avaient tout intérêt à dompter les mouvements islamiques en inde, et dénuer l’islam de son âme qui lui préserve le sens de la vie, à savoir le jihad? Comment se fait-il qu’un mouvement puisse naître en pleine colonisation, sous l’œil bienveillant du colonialiste très fort, et que les autres mouvements soient mâtés avant même de voir le jour? Ce genre de questions nous impose d’étudier les conditions géopolitiques dans lesquelles est né ce mouvement, ou plus exactement dans lesquelles ce  groupe à été monté en toutes pièces par le colon, et comment il le protège et continue à le faire. A première vue, les gens trop bons vont me dire : mais de quoi parlez-vous? Ces gens là sont des bons musulmans qui ne font que prêcher l’islam suivant la tradition du prophète sws, et en tout cas mieux que vous, vous qui êtes assis derrière votre clavier et entrain de démolir les bons actes des gens positifs, qui agissent pour le bien de la nation. 

D’autres me diront: mais ne vois-tu pas combien de gens étaient complètement égarés et sont venus à l’islam par leurs efforts? Ces gens là étaient des drogués, des soulards, des truands, voire même des tueurs, et grâce à ces gens pieux, ils ont embrassés l’islam et quitté la malheureuse vie qu’ils menaient. Ne vois-tu donc pas quels sacrifices ils font à tous les niveaux pour aller guider les gens qui allaient mourir non musulmans, sacrifices qui vont jusqu’à délaisser leurs familles pendant des durées qui s’échelonnent de 4 jours par mois, jusqu’à 4 mois par an, jusqu’à l’année entière? Plus que ça, ces gens là vont jusqu’à délaisser leurs femmes enceintes toutes seules, sans se soucier du sort du bébé et de leurs accouchements, tellement qu’ils ont la foi en Allah, et tellement qu’ils sont très convaincus que s’ils sortent pour le prêche de l’islam, Allah s’occupera de leurs femmes beaucoup plus qu’ils le feraient, s’ils étaient restés auprès d’elles. Et vous, pouvez vous faire une fraction, si minime soit-elle, de ce qu’ils font ces braves gens? Ou bien, vous ne savez que critiquer! Cet enthousiasme à défendre ces tablighs se comprend bien, du fait que les gens simples sont des gens qui jugent par la quantité et non par la qualité. Mais la réalité est chose autre. En effet Allah swt nous précise dans le saint coran que ce qui est voulu de nous c’est la qualité et non pas la quantité, comme c’est dit dans le verset قُلْ لا يَسْتَوِي الْخَبِيثُ وَالطَّيِّبُ وَلَوْ أَعْجَبَكَ كَثْرَةُ الْخَبِيثِ فَاتَّقُوا اللَّهَ يَا أُولِي الأَلْبَابِ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ  5/100: Dis: Le mauvais et le bon ne sont pas semblables, même si l’abondance du mal te séduit. Craignez Allah, donc, ô gens intelligents, afin que vous réussissiez. Et dans le verset: وَالَّذِينَ كَفَرُوا أَعْمَالُهُمْ كَسَرَابٍ بِقِيعَةٍ يَحْسَبُهُ الظَّمْآنُ مَاءً حَتَّى إِذَا جَاءَهُ لَمْ يَجِدْهُ شَيْئًا وَوَجَدَ اللَّهَ عِنْدَهُ فَوَفَّاهُ حِسَابَهُ وَاللَّهُ سَرِيعُ الْحِسَابِ  24/39: Quant à ceux qui ont mécru, leurs actions sont comme un mirage dans une plaine désertique que l’assoiffé prend pour de l’eau. Puis quand il y arrive, il s’aperçoit que ce n’était rien; mais y trouve Allah qui lui règle son compte en entier, car Allah est prompt à compter. Et dans le verset: 

مَثَلُ الَّذِينَ كَفَرُوا بِرَبِّهِمْ أَعْمَالُهُمْ كَرَمَادٍ اشْتَدَّتْ بِهِ الرِّيحُ فِي يَوْمٍ عَاصِفٍ لا يَقْدِرُونَ مِمَّا كَسَبُوا عَلَى شَيْءٍ ذَلِكَ هُوَ الضَّلالُ الْبَعِيدُ  14/18: Les œuvres de ceux qui ont mécru en leur Seigneur sont comparables à de la cendre violemment frappée par le vent, dans un jour de tempête. Ils ne tireront aucun profit de ce qu’ils ont acquis. C’est cela l’égarement profond. Et dans le verset: الَّذِي خَلَقَ الْمَوْتَ وَالْحَيَاةَ لِيَبْلُوَكُمْ أَيُّكُمْ أَحْسَنُ عَمَلًا وَهُوَ الْعَزِيزُ الْغَفُورُ 67/2: Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver qui de vous est le meilleur en œuvre, et c’est Lui le Puissant, le Pardonneur. Dans tous ces versets et semblables, et il y en pas mal dans le coran, sans parler des hadiths qui traitent du sujet, on voit que ce qui compte pour Allah ce n’est pas la quantité, mais c’est plutôt le travail qu’Il nous a demandé de faire, à l’image de ce qui nous a montré le prophète sws. Les tablighs ne pourraient jamais arriver à une infime fraction de ce que  font les différentes églises comme prêche et dévouement pour leur religion. Ce sont qu’Allah sws a décrit dans le verset: وُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ خَاشِعَةٌ عَامِلَةٌ نَاصِبَةُ، تَصْلَى نَاراً حَامِيَةٌ Des visages en ce jour là (jour de jugement) qui étaient peureux, bosseurs, travaillant avec peine recevront un enfer chaud (comme châtiment). 

Comme étant des gens qui ont fait beaucoup de travail avec beaucoup de peine, mais n’ont eu comme résultat que l’enfer, puisqu’ils ont fait comme ils ont voulu. On peut bien comprendre cette chose assez fondamental par l’exemple suivant. Supposez que vous aviez demandé à un entrepreneur de vous  bâtir une villa suivant un plan que vous avez bien fait faire par un architecte chevronné, et que par exemple il s’agissait de bâtir deux étages sur une superficie de 250 m2 et de laisser 400 m2 pour le jardin, bref suivant le plan que vous aviez bien étudié suivant le gout de toute la famille. Vous vous êtes mis d’accord avec votre entrepreneur de la somme à payer à la fin des travaux qui devraient être conformes au plan de l’architecte. Mais, à votre surprise, vous avez trouvé à la fin une villa qui ne ressemble pas à celle du plan, et que votre entrepreneur vous a bâtit 500 m2 au lieu de 200, et un seul étage au lieu de deux, et a expliqué son action par le fait qu’il avait voulu vous faire gagner du terrain, et que l’essentiel c’est le nombre de chambres, et que le jardin ne devait prendre de tel espace, etc. la question qui se pose est la suivante: allez-vous payer cet entrepreneur ou allez-vous l’indemniser pour le grand tord qu’il vous a fait? Allez-vous accepter ces explications si ingénieuses et lui dire merci, après tout vous avez bien raison, j’étais dans l’erreur, et merci encore une autre fois! Eh bien là c’est pareil: Allah veut de nous un travail bien précis, suivant un plan bien précis, et si on ne le fait comme Il le Veut, et bien non seulement ça vaut zéro, mais au contraire ça mérite bien un grand châtiment. C’est ça ce qui se passe avec tous ceux qui veulent adorer Allah à leur façon, et expliquent leur erreurs par des justifications très astucieuses, mais hélas! La religion c’est de suivre les enseignements, c’est la soumission (islam) aux directives d’Allah comme Il le veut Lui, et non pas comme il nous plaît de faire, et c’est ça la cause de tous les égarements des différents 72 groupes qu’a cité le hadith bien connu. Les tabligs, comme les autres sectes ont usé de trop de leur intelligence, alors qu’il ne fallait que suivre les pas du prophète sws. Mais les tablighs, comme tous les autres égarés d’ailleurs, te diront eh bien nous on suit le prophète sws, et il est impossible de trouver un groupe qui te dira moi je ne suis pas le prophète sws, même les chi’as disent que ce sont eux qui seuls suivent le prophète sws. Donc la question n’est pas de prétendre suivre ou ne pas prétendre suivre, mais la question est de savoir si effectivement lorsqu’un ordre du prophète vous vient, alliez-vous dire oui on l’exécute sans réfléchir .   Le problème que pose les différents égarés se résout par la science. En effet les gens qui sont  simples d’esprit et pleins de bonté, voient les résultats des efforts des gens du tabligh et en déduisent qu’ils sont dans le vrai, en oubliant qu’en islam ce qui est considéré comme valable c’est justement l’acte qui correspond à ce que le prophète sws a considéré comme tel, indépendamment des résultats obtenus, contrairement aux autres doctrines, qui pour lesquels ce qui compte c’est le résultat seulement, indépendamment du moyen utilisé. Ceci est la base de la religion judaïque qui considère que les juifs sont la seule catégorie avec laquelle il faut être correct et appliquer les lois de la Thora, alors qu’avec les non juifs tout est permis, comme c’est dit dans le verset Ceci parce qu’ils ont dit qu’il n’y a aucune gène à se comporter comme on veut avec les non juifs, En islam il faut que le but soit bon, de même que le moyen, pour y arriver, car l’objectif ne justifie pas le moyen. Autrement dit: il n’est pas permis de sortir avec une fille par exemple sous prétexte de lui prêcher l’islam, car sortir avec une fille est interdit par la religion, et en aucun cas il ne peut être moyen pour un objectif noble tel que le prêche de l’islam. Les tablighs sont spécialistes dans ça, et ils disent que si nous on ne rentre pas dans les bars pour sauver ces gens là, qui c’est qui va le faire? Et si ces gens là meurent sans embrasser l’islam, alors on est responsable devant Allah qui va nous demander pourquoi on n’a pas été les tirer de là, alors que nous  avions la possibilité de le faire? 

Apparemment si on ne réfléchit pas profondément, on se dit qu’après tout c’est vrai tout ça, et il faudrait bien que quelqu’un fasse ce travail auprès de ces gens égarés, qui ont grand besoin de notre aide. Mais quand on réfléchit bien et qu’on analyse bien le problème, on peut se demander quand même une série de questions qui s’imposent de prime à bord: pourquoi s’intéressent-ils ces tablighs à ces soulards beaucoup plus qu’aux autres? Y a-t-il une raison bien  spéciale qui les pousse à ça? Tout en sachant que ceci les oblige à tomber dans l’interdit, à savoir : rentrer dans les bars et s’asseoir dans des tables où il ya  le vin et tout ce qui peut s’en suivre. N’y a-t-il plus que cette catégorie de gens à faire rentrer en islam? Cette catégorie de gens doit-elle précéder les membres des familles des tablighs qui sont en majorité dans la déroute? On ne sait pas au juste le pourquoi de la chose, mais on peut déjà constater un fait: c’est que la plupart des tablighs sont sortis de là, auquel s’ajoute le constat que ces soulards une fois convertis en tablighs sont très fidèles à ce groupe, car ils se sentent qu’ils sont sa création et par conséquent ne rentrent jamais en islam. Il vous dira le tabligh de ce type, c’est maintenant que tu me parles de l’islam, mais où étais-tu quand j’étais dans les ténèbres et que ces braves gens se sont sacrifiés et m’ont tiré du gouffre? Je crois que c’est l’une des raisons les plus fortes sinon la seule raison pour laquelle les tablighs mettent le paquet pour cette catégorie de gens, qui sont très dévoués au groupe et prêts à faire l’impossible pour le défendre, et en particulier utiliser la force contre les musulmans non tablighs, qui veulent leur montrer leur erreurs, comme il est arrivé à beaucoup de gens et à moi entre autre. Ceci les met en situation de mensonge et de non fidélité aux six ‘sifates’ qu’ils passent leur vie à apprendre, en délaissant le coran et la sounnah, à tel point que ces ‘sifates’ sont plus importantes que le ‘sifates’ d’Allah swt, puisqu’ils ne connaissent des sifates d’Allah swt qu’une infime minorité, ce qui les place dans le rang des ignorants, sinon des associateurs. Le tabligh te dit que je sors pour apprendre ma religion, laquelle religion se limite aux six sifates, lesquelles sifates ne les applique qu’avec le tabligh et non pas avec les musulmans. En effet, parmi leurs six sifates on trouve sifate ‘ikram lmoslim’, ce qui veut dire en bon français: bien s’occuper du musulman et surtout lui donner à manger quand il a faim. Quand on vous dit pour la première fois qu’ils veulent te tendre le piège de te faire rentrer dans leur secte, ils te disent: regarde ce sont des sifates bien, et ils les applique à toi tant qu’ils ont l’espoir de t’avoir parmi eux, et effectivement ils prennent bien soin de toi, mais s’ils n’arrivent pas à te faire tomber dans leur piège (tachkil), tu deviens leur ennemi, et ils sont en mesure de coller n’importe quel motif quitte même à te dénoncer à la police comme quoi tu es terroriste ou autre. Pour les tablighs, soit tu es avec eux, soit tu es contre eux, il n’y a pas de position médiane, mais si tu fais comme moi et que tu explique aux gens qui sont-ils d’après les écrits des fondateurs de la secte tablig, ils vont te traiter de tous les noms, et attention ils n’ont pas honte, tu peux être le plus grand savant de la nation ils te descendent, comme ils l’ont fait au cheikh Taqiyuddine Al Hilali, qui a écrit un livre sur eux pour leur montrer leur erreurs, lequel livre est la base de tous ceux qui ont écrit sur les tablighs après lui (voir http//www.Alhilali.net). Ce grand cheikh marocain, connu sous le nom du Docteur, a eu son doctorat en langue arabe en 1940, et a écrit quelque chose comme une centaine de bouquins islamiques, en différentes langues (arabe, anglais, hébreux), en particulier il a traduit le coran en anglais avec un pakistanais, et leur traduction est la meilleure traduction de nos jours. Il a enseigné dans tout le monde musulman (en Inde, au Koweït, en Allemagne, en Irak où il a obtenu le nationalité irakienne, en Arabie et au Maroc) et en particulier les grands cheikhs d’Arabie sont ses étudiants, parmi lesquels je cite le cheikh Al Barrak. T’as beau être le savant des savants mais si tu n’es avec eux ou au moins tu ne montre pas leurs erreurs, ils te flinguent et sans scrupule, et comme petite démonstration tu peux toi-même mon frère tester ça et télécharger le livre d’Al Hilali et emmène le avec toi à leur centre et vois avec tes propres yeux ce qui va t’arriver, et fais une chose plus jolie encore, lis le livre avant de leur montrer pour bien savoir ce qu’il y a dedans, pour que tu sois bien conscient de ce que tu fais . Ces gens sont antiscience, la science se limite pour eux à la partie des vertus du livre ‘riyad assalihine’ et tout le livre ‘hayat assahaba’ parce qu’il est du fils du fondateur de la secte, lequel livre est plein de hadiths da’ifs et d’histoires bizarres, ce qui en fait plutôt un livre de dessins animés beaucoup plus qu’autre chose. Pour t’en convaincre, cher frère, ouvre ‘riyad assalihine’ sur le livre d’Al Jihad et essaie de le lire et tu verras dans quelle mesure tu pourras le faire. Tu peux passer toute ta vie avec eux et tu sortiras de chez eux comme tu es rentré, sans être en mesure de lire la fatiHa correctement. Ce sont des gens qui font perdre la vie à un grand nombre de la nation, qui leur ont fait perdre leur boulot, leur famille, leur dine en fin de compte. Le ‘khourouj’ est l’outil le plus efficace qui a détruit la nation, car il est impossible de fonder une nation solide avec ce virus tuant qu’est le ‘khourouj’. En effet comment est-il possible de concevoir une société où l’individu doit être libre quatre mois par an, et quatre jours par mois, pour faire ce  pilier de leur religion le khourouj et en plus de ça à ses dépends? Quel est le travail qui donne à son employé 4×8=32 jours plus quatre mois, autrement dit cinq mois par an de vacances? Quel est le patron qui se permet de tels longs repos pour lui-même, sans voir sa société s’écrouler sous les dettes comme c’est arrivé à beaucoup de victimes de cette secte? Quel est l’employé qui se permet des dépenses de si longues vacances avec les déplacements que ça demande, puis que le khourouj est soit local (jawla maqamiya) soit extra (jawla intiqaliya) et là il faut voyager à des coins assez lointains la plupart du temps. C’est vrai qu’il y en a qui sortent l’année, mais c’est rare et ceux là sont arrivés au sommet de la bid’a, et ils ne peuvent jamais en sortir. Les gens qui font quatre mois généralement quittent leur famille pour l’étranger et les délaissent sans vacances les pauvres, ce qui donne un effet néfaste sur eux qui se traduit la plupart du temps par une répugnance de l’islam et non pas de la secte seulement, ce qui explique que la plupart  de leurs familles tablighs sont non pratiquantes voir délinquantes. Le recueil de la liste des choses non islamiques suffit à lui-même de toucher du doigt les grands égarements de la secte, mais on va par la suite voir que le problème est plus profond, et qu’il touche bien la foi de cette secte naqchabandi, à tel point qu’il en en fait une secte complètement égarée.   Pour en mesurer l’ampleur de cet égarement laissez moi vous rappeler que les gens qui ont dit tout simplement que les compagnons étaient gourmands et peureux ont été traités par le coran comme des mécréants, et qu’Allah n’a pas accepté leurs excuses, en Lui assurant qu’ils ne faisaient que s’amuser en disant cela, et qu’évidement ils ne le croient pas. Allah swt leur a répondit dans sourate Attawbah que vous ne vous amusiez pas, et que vous avez bel et bien mécru après votre foi, et que malgré tout ce qu’ils ont fait auprès du prophète sws pour leur pardonner, il n’ont rien eu et ont été considérés comme mécréants. On lit dans les versets: يَحْذَرُ الْمُنَافِقُونَ أَنْ تُنَـزَّلَ عَلَيْهِمْ سُورَةٌ تُنَبِّئُهُمْ بِمَا فِي قُلُوبِهِمْ قُلِ اسْتَهْزِئُوا إِنَّ اللَّهَ مُخْرِجٌ مَا تَحْذَرُونَ  وَلَئِنْ سَأَلْتَهُمْ لَيَقُولُنَّ إِنَّمَا كُنَّا نَخُوضُ وَنَلْعَبُ قُلْ أَبِاللَّهِ وَآيَاتِهِ وَرَسُولِهِ كُنْتُمْ تَسْتَهْزِئُونَ  لا تَعْتَذِرُوا قَدْ كَفَرْتُمْ بَعْدَ إِيمَانِكُمْ إِنْ نَعْفُ عَنْ طَائِفَةٍ مِنْكُمْ نُعَذِّبْ طَائِفَةً بِأَنَّهُمْ كَانُوا مُجْرِمِينَ  

9/64-66: Les hypocrites craignent que l’on fasse descendre sur eux une Sourate leur dévoilant ce qu’il y a dans leurs cœurs. Dis: « Moquez-vous! Allah fera surgir ce que vous prenez la précaution (de cacher) ». [65] Et si tu les interrogeais, ils diraient très certainement: « Vraiment, nous ne faisions que bavarder et jouer. » Dis: « Est-ce d’Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez? » [66] Ne vous excusez pas: vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru. Si Nous pardonnons à une partie des vôtres, Nous en châtierons une autre pour avoir été des criminels. Je dis cela pour préciser qu’il est évident qu’on rentre en islam par un mot, mais ce qu’il faut savoir aussi c’est qu’en en sort aussi par un mot. La preuve c’est ces gens là qui ont dit un mot qu’ils croyaient sans trop d’importance, alors qu’en réalité il les a fait sortir de l’islam sans pour autant être en mesure d’y revenir. On en sort par un mot c’est sur, et en en sort aussi par beaucoup d’autres choses, et en particulier lorsqu’on élimine un verset ou un nombre de versets, tel que les tablgihs qui disent tout clairement qu’il n’y a pas de jihad en islam, et que le seul jihad qui existe est celui de l’âme (nafs), et pour ce faire ils inventent un hadith qu’ils rattachent au prophète sws alors qu’il ne l’a jamais dit: nous sommes revenus du petit jihad (le jihad avec l’épée) au grand jihad qui est celui de l’âme. Ces tablighs non seulement ils se sont moqués des compagnons comme les hypocrites de sourate Attawbah, mais ils sont allés trop loin, en mentant sur le prophète sws, alors qu’il est dit dans le hadith répandu (motawaatir): celui qui ment sur moi, qu’il s’apprête à prendre place dans le feu. Mais ils ne se sont pas arrêté là, ils disent qu’on ne ment pas sur lui, mais pour lui, chose de justifier leur mensonge ou leur moquerie. Il va sans dire que l’islam est un mode de vie complet qui touche tous les aspects de la vie, que ce soit la vie sociale, politique, économique ou militaire. En effet le prophète sws était un chef d’état au sens complet du terme et les lois de l’islam touchent réellement tous les aspects de la vie, en particulier le côté politique. De ce fait, celui qui veut amputer de l’islam un morceau aussi vivace que celui qui touche à la politique n’a pas seulement quitté l’islam de son propre gré, mais plus que cela, il a voulu faire de l’islam autre chose que la religion qui résout tous les problèmes de l’humanité, il a voulu  en faire un christianisme nouveau, ni plus ni moins. En fait le christianisme s’occupe de la relation de l’être humain et de son Seigneur, sans s’occuper de la politique, comme le veut le slogan: rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Mais l’islam est tout autre, et entre rester dans le christianisme qui permet tous les désirs et les tablighs qui prônent un autre christianisme qui ne fait plus qu’ajouter un peu plus de choses touchant à l’au-delà, il vaut mieux rester dans le christianisme, peut-être bien qu’un jour Allah donne la guidance vers le vrai islam, l’islam qui rend l’être heureux ici bas et dans l’au delà. Pour les gens qui ont été avec les tablighs, et ont du faire le khourouj, ils ont certainement vus que ce qu’ils appellent islam est un recueil d’un certain nombre de choses qui touchent le comportement du musulman lors de sa vie quotidienne, telles que: comment manger, comment dormir, comment marcher, comment rentrer aux toilettes et comment en sortir, comment se brosser les dents avec le siwak, ni plus ni moins. Evidement ces choses plaisent bien à un grand nombre de gens débutants, et s’en régalent, mais ils ne sentent pas, ces gentilshommes, que l’islam est venu pour un objectif nettement plus important, car ça aurait été un grand gâchis que de perdre tout ce temps et ces âmes qui sont mortes pour une si petite poignée de comportements que toute doctrine si simple soit-elle prône. Et on se demanderait bien pourquoi les Kouraichîtes auraient refuser d’embrasser l’islam, si ce n’était que de faire ces petits trucs, si jolis d’ailleurs, et que peut-être ils faisaient en grande majorité avant l’islam? Ces gens qui caricaturent l’islam de cette manière, ont un objectif destructif assez clair, et je ne me demande bien comment les gens ne s’aperçoivent pas de ça, et comment osent-ils faire perdre un temps si cher à la nation, en rodant dans les patelins perdus à l’infini alors qu’il y a beaucoup à faire au sein de leurs foyers. Ces tablighs ont trahi tout le monde: ils ont trahit le prophète sws, leurs familles, la nation, enfin ils ont trahis l’humanité toute entière. En plus de cela ça se voit bien qu’ils sont des menteurs chevronnés, et n’ont pas honte de dire qu’ils mentent pour le prophète sws et qu’ils mentent à leurs adeptes, car ils leur disent qu’on sort pour apprendre le dine, alors qu’il n’en est rien, et que leur objectif c’est d’augmenter le nombre de leurs adeptes pas plus. Cela apparaît bien dans leurs actes puisqu’ils passent la plupart de leur temps à se raconter des anecdotes qu’ils appellent ‘aHwal’ et n’allouent au coran et à l’apprentissage des hadiths qu’un temps dérisoire. Et quand vous leur demander où est le dine que vous apprenez à vos adeptes? Ils te répondent on sort en réalité pour faire la da’wa. Quelle da’wa vous êtes entrain de faire? Vous appelez les gens à l’ignorance oui, certes, mais ce n’est pas comme ça qu’ils ont fait les compagnons que vous prétendez suivre et que ce sont vos ancêtres dans ce que vous faites. Les compagnons que le prophète sws a envoyé pour enseigner aux gens leur dine n’étaient pas des volontaires qui veulent faire la da’wa, mais ce sont des savants choisis par le prophète sws, et il ne faisait pas un appel au volontariat et inscrivait les gens pour 4 jours, 4 mois ou un an, mais plutôt il avait désigné Mos’ab Bno ‘Omayr qui était un savant, de même qu’il avait désigné Mo’ad Bno Jabal et Abou Moussa Al Ach’ari et lorsque les gens de najd sont venus lui demander des gens pour l’enseignement il leur a envoyé 70 savants qui apprenaient le coran par cœur. Regardez bien chers frères, les grandes différences entre ce que prétendent les tablighs et ce qui est la réalité de la tradition du prophète sws, et comment ils la falsifient et se passent pour des gens qui suivent la sounnah et les traces des compagnons, alors qu’en fait ils combattent l’islam de l’intérieur, comme aucun groupe n’a pu faire jusqu’à nos jours. Ce groupe est arrivé à mobiliser de masses géantes de braves gens et les a mis à la marge de la civilisation, et à tout diriger vers un objectif unique, à savoir quitter la famille, quitter le boulot, quitter tout ce qui touche à la force de la nation, et aller errer dans les coins perdus de la planète, pour soit disant faire la da’wa, ou soit disant faire l’apprentissage du dine, mais tout en prenant bien soin de délaisser ce qu’Allah swt leur a demandé de faire, à savoir de s’occuper de leurs enfants, de leurs femmes et de leur boulots. En effet Alalh dit dans le verset: 

 Je connais un certain nombre de leurs chefs qui travaillent dans des usines et trafiquent les certificats de maladie pour sortir avec la jama’a pour la cause de l’islam comme ils disent. Quelle cause de l’islam quand vous tricher pour gagner votre pain, pour élever vos enfants vous leur faites manger du haram? C’est tout a fait normal que ces enfants ne soient pas bons musulmans, puisqu’ils ont grandi avec un argent pollué. Ce groupe se dévoue dans la destruction de la nation et est arrivé à des résultats non escomptés jusqu’à présent puisqu’il arrive à regrouper pour ces réunions annuelles des millions d’adeptes de tous les coins du monde, qui sont tous prêts à se dépenser entièrement pour leur khourouj. C’est le pèlerinage qu’il ne faut pas rater, même s’il faut délaisser le vrai pèlerinage du musulman qui est celui d’aller à la Mecque une fois dans la vie. En effet on connaît un grand nombre de gens qui ont fait le pèlerinage tabligh mais qui n’ont jamais fait une omrah. On en connaît aussi des gens qui ont fait le pèlerinage vers le Pakistan, mais qui n’ont jamais mis les pieds à la Mecque. C’est vrai que maintenant les tablighs obligent à ceux qui veulent faire le pèlerinage au Pakistan de transiter par la Mecque, chose qu’ils ne faisaient pas avant, mais n’empêche que le pèlerinage au Pakistan est l’objectif visé et que la Mecque n’est qu’un transit, alors que c’est l’inverse qui devrait être fait, mais c’est la religion au style tabligs, c’es à prendre ou à laisser. Quand vous leur demander qu’est ce que vous aller faire au Pakistan? Y a-t-il là bas une autre chambre d’Allah, peut être un Qollays à l’instar que celui qu’a bâti Abraha Al Achram et qui avait voulu imposer aux gens de le visiter au lieu de la Ka’baa? Ils ne savent pas quoi dire, que d’essayer d’expliquer qu’ils y vont pour voir les savants, etc. C’est comme si la science de l’islam était centralisée en ce coin du monde, sans que le monde musulman n’en soit conscient. Mais quelle science? La science de la secte jechti naqchabandi dayoubandi, qui base sa doctrine sur les hadiths faibles, mentis, ou fabriqués pour servir leur cause. Il n’est pas méconnu que le Pakistan a fait la guerre avec l’Inde pour se libérer et constituer un pays musulman, et après que cela a été fait, les élections n’étaient pas favorables au mouvement de la jama’a d’Abou Al A’laa Al moudoudi, qui représentait le projet islamique de constitution du pays d’islam escompté, justement par le fait que les tablighs ont voté pour Boutou, ce qui a permit aux non musulmans de gouverné un pays à grande majorité musulmane. La foi tabligh de part son concepteur: Mohammad Ilyas est un ami intime des anglais, et sur leur impulsion il a constitué ce mouvement vers le début du siècle dernier, qui avait pour principal but d’arrêter le jihad contre les colons. Ceci a été vu dans la plupart des pays islamiques où il y avait des guerres de libération. On l’a vu en Lybie, en Algérie, au Maroc, en inde et partout où le colonialisme chrétien a mis les pieds. C’est ainsi qu’on trouve la création de beaucoup de sectes dans la zone occupée par les anglais, tels que les Tablighs, les Qadyanis, les Bahais, et les autres. Ces sectes ont été montées en toute pièces pour servir le colon et en particulier stopper le jihad. On l’a vu en Afghanistan, où les pakistanais laissaient le jihad et venaient en France faire leur khourouj pendant un an (j’ai vu ça de mes propres yeux), et ils ne le cachent pas non plus, ils le disaient à maintes reprises: que les Afghans ne devaient pas combattre les russes, mais leur faire da’wa. La position des tablighs par rapport à ce qui se passe en Inde entre les musulmans et les sikhs qui ont mené des guerres rouges contre ces derniers, et en en tué par centaines de milliers, qui consistait à roder dans les villages prêcher leur religion. On voit ça assez clairement dans la position des différents gouvernements par rapport au mouvement tablighs, lequel est encouragé par la totalité des régimes en place, et aucun pays ne leur est interdit. Je les ai vu tenir leurs réunions dans des écoles étatiques d’un état européen pendant les week-ends. 

Mohamamd Ilyas raconte qu’il se préoccupait beaucoup du sort de la nation musulmane, et se posait des questions à propos de son développement et de son éveil. Alors il est allé à la Mecque pour trouver une solution à tous ces problèmes, il a vu dans le rêve qu’il dormait au dessus de la Ka’ba (chose illicite d’ailleurs) et que le prophète sws est venu lui dire que le secret que tu cherches est dans le verset: كُنْتُمْ خَيْرَ أُمَّةٍ أُخْرِجَتْ لِلنَّاسِet que par conséquent il faut faire le khourouj. Donc ce khourouj est l’explication du prophète sws qu’il a donné à Mohammad Ilyas tout seul, et où? Dessus la ka’bah. Mais la question est que la nation, bien avant Ilyas ne connaissait pas alors l’explication d’un verset si important pour la vie de la nation, et que le prophète sws a choisit parmi tous les gens (compagnons inclus) cet Ilyas et nous a caché l’explication 14 siècles jusqu’à sa venue. Enfin vraiment s’il y a des gens qui acceptent ces mensonges, et bien ils ne méritent pas plus que d’être des adeptes d’un tel menteur, qui base sa secte sur un rêve monté et qu’il a fait tout ce désastre dans la nation. Mais jetons un coup d’œil vite fait sur l’explication de ce verset par les grands compagnons. On lit dans l’exégèse d’Ibn Kathir ce qui suit, lors de l’explication du verset: 3/110: Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers. Al Boukhari a rapporté dans le livre, selon Abou Horayrah: قَالَ الْبُخَارِيّ : حَدَّثَنَا مُحَمَّد بْن يُوسُف عَنْ سُفْيَان بْن مَيْسَرَة عَنْ أَبِي حَازِم عَنْ أَبِي هُرَيْرَة رَضِيَ اللَّه عَنْهُ  » كُنْتُمْ خَيْر أُمَّة أُخْرِجَتْ لِلنَّاسِ  » قَالَ : خَيْر النَّاس لِلنَّاسِ تَأْتُونَ بِهِمْ فِي السَّلَاسِل فِي أَعْنَاقهمْ حَتَّى يَدْخُلُوا فِي الْإِسْلَام وَهَكَذَا قَالَ اِبْن عَبَّاس وَمُجَاهِد وَعَطِيَّة الْعَوْفِيّ وَعِكْرِمَة وَعَطَاء وَالرَّبِيع بْن أَنَسQui dit que cela veut dire que vous êtes la meilleure nation pour les autres nations du fait que vous les emmenez avec les chaines dans leurs cous jusqu’à ce qu’ils rentrent en islam. Ceci a été aussi l’avis d’Ibno Abbas, Mojaahid, ‘Atiyyah Al ‘Aoufi, ‘Ikrimah, ‘ATaa, et Arrabi’ Bno Anasse. Et c’est pour ça qu’il a dit par la suite, dans le même verset que: Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah, ce que ne font pas les tablighs qui prétendent que ce sont les gens du khourouj. Ils ordonnent l’innovation (les six sifates) et n’interdisent pas le blâmable puisqu’ils acceptent parmi eux même des gens qui font les péchés. On voit donc bien comment les tablighs inventent des rêves pour instaurer l’idéologie de leur groupe, qui vise principalement à former une société de vagabonds qui n’ont aucune situation fixe, qui errent dans les patelins assez lointains, à l’image du tourisme hippie, qui remonte aux différentes sectes de l’inde, lesquelles contiennent pas mal de choses qu’ils ont pris du Bouddhisme. Mais en islam, notre tourisme est le jihad, non pas le vagabondage et le délaissement de la famille, des enfants, et de la vie que nous sommes tenus de la vivre et être à la tête de la civilisation. A SUIVRE PROCHAINEMENT. 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Josue
| Passion Templiers
| AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08