Eazy Islam

pratique et pacifique, tel qu’il est … naturellement

Donner c’est GAGNER

 

sharingflower.jpg   btndonatecclg1.gif
 

DONNER C’EST GAGNER ? 

OUI ! … C’est à dire: sous certaines circonstances – donner pour recevoir plus en retour, ça ne compte pas dans le système qu’on va vous expliquer ci-dessous, le système du don islamique.

De quoi voulons-nous parler ici ? D’un système de purification de l’âme qui est vraiment unique et dynamique à la fois – et qu’il est essentiel de bien comprendre pour en profiter au max soi-même en en laisser profiter au max les autres aussi. Aha ! Voilà le mot « profiter » encore ! Et on disait qu’il ne faut pas donner pour recevoir davantage en retour … expliquez-nous ça donc, vous allez nous dire !!!

Eh bien, même si on ne s’attache pas au retour pour soi-même en sé, il reste toujours très bien et intelligent de connaître et évaluer les répercussions des différentes options disponibles avant d’aller choisir la méthode qu’on va appliquer pour réaliser tout projet - ça c’est une chose qui découle de la pure logique, élément très fort dans l’islam et vite reconnu par ceux qui aiment réfléchir avant d’agir.

Bon, on va donc parler du DON.

Pourquoi donnerait-on quelque chose de ses biens (qu’ils soient matériaux ou non) à un autre être humain ou à une bonne cause ?

La réponse est vite trouvée ici: parce que, comme il est très facile à voir et indéniable en fait pour ceux qui utilisent bien leurs yeux, notre Seigneur a choisi de nous donner des moyens différents en sortes et en quantités, justement pour que nous ayions une belle chance d’expérimenter à fond la pure joie de partager, et non seulement ça, ah non, il y a beaucoup plus de bénédictions à découvrir dans cet acte tout simple encore: il nous permet de remarquer comment une chose très spéciale naît en nous dès que nous nous lançons dedans à pleine motivation uniquement pour Allah et rien que pour Lui seul: la joie indécrivable de voir comment Allah donne tout directement dans le coeur serviable une force portante qui est Sa réponse généreuse à son désir honnête et sans arrière-pensée de gain, de partager de ce qu’ Allah lui a alloué dans Sa Bonté.

Là on découvre une connexion qui lie tous au Très Haut en communion sainte, elle donne une nouvelle dimension au lien entre Allah swt et ses serviteurs et ces derniers entre eux et en Lui aussi, n’importe que ces derniers soient de la partie qui donne ou de celle qui reçoit, à un certain point ça ne fait plus de différence: tout deux donnent en se mettant disponibles pour participer à la transaction – nul ne pourrait donner s’il n’y avait pas de partie capable de recevoir, et ce ne serait qu’un petit jeu vidé de sens s’il n’y avait pas un vrai besoin à la base.

Dans ce sens-là, on pourrait dire qu’on doit remercier Allah swt pour Sa grande Sagesse de nous avoir désigné des moyens différents, et ne vous trompez pas: ce n’est pas parce qu’un individu soit moins muni de ressources matérielles qu’il le serait sur tous les plans de l’existence – ah non ! Chacun a reçu sa provision de telle ou telle sorte, et c’est notre tâche commune à nous entraider à reconnaître ces provisions et à découvrir comment les partager et donc les mettre à bon usage.

Un kilo de graines laissées dans un sac en lin caché dans un coin noir de sa salle aux provisions restera toujours le même (sauf si les souris en prennent charge par exemple), pour des centaines et même des milliers d’années … mais pensez à combien de bouches ce kilo aurait su nourir si seulement quelqu’un s’en était occupé de le semer en bonne terre ?

C’est ce que nous voulons inspirer nos visiteurs à faire: cherchez des opportunités pour semer en partageant de vos « provisions » – et si vous ne connaissez pas de gens qui tombent dans la bonne catégorie de besoigneux et craignez ne faire qu’un acte superficiel ne répondant peut-être pas au véritable but que nous venons de vous décrire, alors on vous propose de nous charger de vous trouver ces gens parmi ceux qui se sont confiés à nous – car les vrais besoigneux on ne les reconnaît pas si facilement de nos jours:

les mendiants que nous voyons dans les rues sont souvent des gens qui ont pris ça comme style de vie, recevant plus souvent que non un bénéfice de l’état déjà et pensant qu’il vaille mieux vagabonder dans les rues pour avoir le plaisir de bien développer leur capacité de faire appèl au sens de pitié des passants, que d’aller voir un conseiller qui leur aidera à trouver une vraie carrière qui contribue plus à la société et qui donne un meilleur sens de responsabilité à leurs petits, qui se trouvent dans une situation bizarre, espérant que personne ne répère leurs parents mendiant dans la rue seulement quelques jours ou semaines après les avoir vus en train de se tuer en vidant aussi vite que possible leur voiture clairement chargée au-delà de sa capacité lorsqu’ils revenaient de leurs vacances. Si vous voyez ce type de gens-là, en fait, on vous encourage de les guider aux instances propres qui peuvent les aider à se sortir de cet état pitoyable de manque de confiance en soi, de vision et de courage … et de beaucoup plus de qualités faciles à développer avec un peu de stimulation bien dirigée et insistante, servies avec une sauce de chaleur humaine qu’ils n’ont peut-être pas encore trop eue la chance de goûter – ça aussi est une sorte d’aumône en fait, une aumône qui peut changer des vies entières mais pas toujours facile à donner ni à faire accepter par ceux qui en ont aussi clairement besoin.

Plus souvent que non cependant, il faut reconnaître que les vrais pauvres sont ceux qui ne le font savoir à personne: ils survivent en tenant haute la tête et ne demandent rien à personne. Ceux-là surtout, aussi respectables qu’ils soient et aussi bien qu’ils se portent en supportant tout avec un sourire qui ne dévoilera rien aux gens communs qui n’ont pas la vue rayons-X pour les voir se battre derrière les coulisses, ceux-là ont bien besoin de notre aide, car eux aussi perdent beaucoup de chances de bien participer à la construction d’une société joyeuse, parce que tant d’autres talents qu’ils portent en eux ne seront pas capables d’être mis à son service par manque de force de démarrage – ils comptent sur nous tous, et ils ont le droit de le faire, mais n’osent pas nous le dire pour des raisons personnelles que nous pouvons bien deviner.

Nous, vos compagnons dans la foi du Team Easyislam, connaissons toutefois quelques gens de cette catégorie, et vous invitons à prendre part dans nos efforts pour les aider à atteindre un mode de vie plus serviable au bien de tous. Si vous pensez avoir trouvé ici une bonne façon de faire parler votre coeur, allez-y et faites-nous parvenir vos dons en suivant les liens affichés ci-dessous ou en haut de la page.

 

 sharingflower.jpg    btndonatecclg1.gif
 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Josue
| Passion Templiers
| AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08